Insuffisance veineuse

UNE SOLUTION SIMPLE ET EFFICACE POUR LES VARISCOSITÉS DE PETITES TAILLES.

C’est quoi ?
Le laser KTP et le laser Nd Yag comble les insuffisances veineuses en fonction du type de varicosités. L’hémoglobine située dans les petits vaisseaux disgracieux va capter le rayon laser. Pour ce type de problème, les longueurs d’ondes sont les plus performantes. Le principal atout de ce laser est d’être absorbé par un pigment spécifique sans abimer le reste de la peau.

La première consultation
En amont de tout traitement, une exploration des axes veineux profond des membres bas du corps est impérative afin de détecter d’éventuelles « fuites » entre le réseau profond et superficiel. Le médecin vous fera passer un écho-doppler des membres inferieurs afin de trouver cette anomalie, il préparera un traitement personnalisé et délivrera une fiche d’infirmation détaillée ainsi qu’un devis.

Ça se passe comment ?
Le médecin règle le laser selon le type de varicosité à traiter. Le port de lunettes de protection est obligatoire.

Ça fait mal ?
De simples picotements.

On est comment après ?
A la fin de la séance, vous pouvez déceler des rougeurs sur la zone soignée. De petites croutes peuvent apparaître les jours suivants et s’atténueront seules. Le praticien déposera une crème cicatrisante pour s’assurer de tout effet secondaire.
Il est impératif d’appliquer une protection solaire pendant quatre semaines.

Quels sont les risques ?
Une pigmentation s’il y a exposition au soleil sans protection solaire. En cas de grattage, une infection peut se former sur les croutes. La formation de petits vaisseaux ajoutée à une évolution de l’insuffisance veineuse.

Une solution existe avec le resurfacing ou relissage par laser ablatif. Ce type de laser va niveler, « poncer » la surface cutanée afin de la rendre plus lisse et permettre ainsi une correction avec succès des troubles du relief cutané.

C’est efficace combien de temps ?

Permanent pour les vaisseaux traités. Cependant, l’insuffisance veineuse étant une maladie évolutive, d’autres vaisseaux peuvent apparaître nécessitant alors un nouveau traitement.