Peeling superficiel

DONNER UN COUP D'ÉCLAT À VOTRE TEINT.

C’est quoi ?
Solution 1 : Le peeling superficiel à l’acide glycolique. Cette méthode supprime les cellules mortes de la peau afin d’uniformiser le teint et de donner un nouvel éclat à la peau du visage.
Solution 2 : Le peeling superficiel à l’acide trichloracétique. Fait après une préparation de l‘épiderme, il est plus puissant pour l’épiderme, plus marqué et plus épais. Il va cibler les tâches solaires, le masque de grossesse (melasma) ou les pigmentations post-inflammatoires afin de les masquer dans la durée.

La première consultation
Le médecin envisagera une méthode de traitement personnalisée après avoir examiné la peau et tenu compte des contre-indications possible. Il vous communiquera ensuite une fiche d’information et un devis. Après la prise de clichés, le médecin détaillera les actions à faire pour préparer la peau avant l’intervention.

Ça se passe comment ?
Après la fin de la séance, la peau ne pèle pas. Il faut bien l’ hydrater dans les jours suivants l’intervention et ajouter de la protection solaire (SPF 50) à cette hydratation. Petit à petit, l’épiderme gagne en clarté, en douceur et les pores sont rapprochés.

Ça fait mal ?
Des picotements ainsi qu’une sensation de chaleur vont être ressentis mais reste supportables.

On est comment après ?
Après la séance, la peau rougit. Comptez 36 heures avant que la peau pèle (peut
être camouflé grâce à du fond de teint). Ne pas gratter. Prévoir de rester chez soi au calme une petite semaine. L’épiderme reste rose deux à trois semaines après l’intervention. Il est impératif d’appliquer une protection solaire SPF 50.

Quels sont les risques ?
Si le peeling a trop pénétré dans la peau il est (rarement) possible d’avoir des brûlures.

Envie de donner un coup d’éclat, d’uniformiser le teint. Le peeling superficiel va agir comme un super exfoliant en gommant les impuretés et adoucir le grain de peau.

C’est efficace combien de temps ?

Environ 1 an.