Épilation laser

LE LASER PERMETTRA UN TRAITEMENT EFFICACE ET TOUT EN DOUCEUR.

C’est quoi ?
Le laser est rayon de lumière discrète qui passe dans la peau sans l’altérer. Deux sortes de lasers épilatoires existent selon les couleurs de peau.
Pour l’épilation laser : Le laser Alexandrite tout d’abord s’adresse aux peaux claires. Il vise le pigment du follicule pileux, la mélanine. Le laser Nd Yag est quant à lui plus adapté aux peaux plus foncées et vise la racine du follicule pileux. Les deux méthodes de laser sont efficaces et pérennes. Cependant, le laser ne peut rien contre les poils très clairs ou blancs.

La première consultation
Le praticien choisi le type de laser épilatoire le plus adapté en fonction de votre peau, de la couleur des poils mais aussi de la zone abordée et du statut hormonal. Il vous indiquera ensuite le nombre de séances nécessaires.

Ça se passe comment ?
Ne pas être bronzé(e), ne pas faire usage de cire, de pince à épiler ou d’épilateur électrique trois semaines avant l’intervention. Arrêter également la prise de compléments qui activent le bronzage deux semaines avant l’intervention. La séance peut durer de quinze minutes à une heure ainsi que son nombre varie selon la taille de la zone à traiter. 3 à 8 séances espacées de 4 à 6 semaines sont en moyenne nécessaires. La ou les zones traitées ne doivent pas être mises en contact du soleil durant les mois suivant l’acte.

Ça fait mal ?
Quelques picotements, surtout au niveau des zones sensibles (maillot) peuvent être ressentis. Une crème anesthésiante peut être appliquée pour supporter la douleur.

On est comment après ?
La zone traitée est légèrement rosée après la séance, une sensation de coup de soleil peut durer pendant un ou deux jours.
Ces effets répondent aux critères d’efficacité de la séance et aussi d’une bonne configuration.
Le médecin appliquera une crème apaisante après l’intervention.

Quels sont les risques ?
Une peau plus blanche que la normale (hypopigmentation) qui disparaît petit à petit dans la durée. Des taches brunes (hyperpigmentation) se matifie dans les quelques mois à venir. Celles-ci sont plus présentes pour les peaux foncées et sont dues à une exposition solaire.
Des brûlures et cicatrices (rares) sont possibles en général quand l’appareil est mal calibré. Pour pallier cela, un test est effectué avant le début du traitement par le médecin. Sur quelques zones du visage, il y a un risque d’hyperpilosité paradoxale.

Rien de tel que repulper un visage pour lui rendre harmonie et jeunesse…
Les fillers ou produits de comblement en corrigeant rides, sillons et creux du visage vous feront gagner quelques années tout en restant naturelle.

C’est efficace combien de temps ?

De nombreuses études ont démontré l’efficacité de l’épilation laser sur plusieurs années.

Avant / Après